mamiakev.blog4ever.com

mamiakev.blog4ever.com

Les transports en commun

 Les transports en commun

 

Chaque jour pour aller au turbin (car il faut bien gagner sa croute et cela souvent à la sueur de son front), il est  nécessaire d'emprunter les transports en commun, et parfois pour un long moment, ce qui n'est assurément pas drôle.

 

Voir la mine des voyageurs n'est pas très réjouissant, car la plupart du temps, ils sont d'une tristesse à démolariser toute une bande de gais lurons. Et puis, si l'on regarde bien : l'ensemble vestimentaire est sombre, ce qui n'engendre pas l'allégresse.

 

Ce parcours est assurément considéré comme du temps perdu. Je le fais, selon les circonstances du moment, en position debout ou assise, ayant cependant une préférence pour cette dernière possibilité, car à certaines heures, dites "de pointe", les rapprochements n'ont vraiment rien d'agréable et rouspétances parfois musclées il peut y avoir, ce qui créé des turbulences dangereuses.

 

Personnellement, j'aime observer les gens qui m'entourent et laisser vagabonder mon esprit. La plupart du temps, ils voyagent en solitaire et donc peu de conversations arrivent jusqu'à mes oreilles pourtant à l'affut de propos intéressants voire croustillants. Sait-on jamais ! Cela mettrait un peu d'assaisonnement dans ces parcours bien fades.

 

Certaines personnes lisent un livre ou paraissent très intéressées par ces petits appareils d'une technologie surprenante, d'autres parcourent le journal pour se tenir au courant de l'actualité. Ce sont là de bonnes façons de s'occuper.

Mais la plupart des voyageurs ont le regard fixe, perdu dans un monde que je ne peux imaginer. Quelles préoccupations les habitent ? Cette ambiance morose a tendance à me déprimer dès le petit matin. Comment sera le reste de la journée ?

 

Selon leur faciès, j'essaie d'imaginer quelle est leur vie. Sont-ils "des bons" alors qu'ils ont des mines rébarbatives ou des personnes méprisables bien que leur allure soit plutôt sympathique ? J'avoue que la formule "Il ne faut pas se fier aux apparences" m'a toujours turlupiné ; je me suis si souvent trompé !

* 

Ces transports dits "en commun" sont indispensables et les dénigrer, je ne le ferai pas, surtout que lorsque grèves il y a, nous sommes tous tellement désemparés.

 

Le mieux est d'arborer une façon de voyager "cool"

et de prendre son mal en patience.

 

* Qu'en penses-tu ? *  



05/10/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi